Reportages Clubs – ES Viry Chatillon

Publié le 28/09/2016

Deuxième club engagé en CFA, l’ES Viry Chatillon débute une nouvelle saison d’affilée à ce niveau depuis 2008.

Actuellement classée à la 14ème place du groupe B de CFA (même groupe que le FC Fleury 91), les castelvirois n’ont pas démarré la saison de la meilleure des manières avec deux nuls et deux défaites mais la route est encore longue et renverser la tendance au plus vite sera l’objectif de l’ES Viry Chatillon (reportage réalisé avant le match du 10 septembre en déplacement à Poissy).
Monsieur Walid AÏCHOUR, entraîneur de l’ES Viry Chatillon,  nous a accordé un entretien afin de nous parler de cette nouvelle saison en CFA…
 

Monsieur AÏCHOUR, merci pour votre disponibilité, après une belle carrière footballistique marquée notamment par un passage professionnel au FC Istres en Division 2, vous êtes à l’ES Viry Chatillon depuis 2007 et entraîneur de l’équipe première depuis 2014. Racontez-nous votre parcours de joueur et votre reconversion à Viry, de joueur à entraîneur.

« En effet, j’ai été joueur professionnel même si à ce n’était pas du tout ma vocation. C’est arrivé comme ça !
A 18 ans, je jouais encore à Tremblay en 1ère Division de District, tout a basculé lorsque je suis parti à Auxerre. Je suis resté dans le circuit, petit à petit j’ai gravi tous les échelons.
Ce fut un cheminement assez logique ensuite. A 28-29 ans, j’ai posé mes valises à Viry et je ne voulais plus trop quitter la région parisienne malgré les appels du pied de clubs de National.
J’avais toujours en tête de rester à Viry. J’entrainais les jeunes depuis mon plus jeune âge, le métier de coach me trottait de plus en plus dans la tête.
A partir de 31-32 ans, deux options s’offraient à moi : partir évoluer dans un club de niveau supérieur pour terminer ma carrière ou bien rester à Viry et m’inscrire dans la durée. Tout s’est passé comme promis avec le Président. »

La saison dernière, l’ES Viry a terminé à la 13ème place du groupe D de CFA, quel bilan dressez-vous de cette saison 2015-2016 ?

« Je suis toujours aussi mitigé car nous avions les moyens de mieux faire. Même avec le plus petit budget du groupe. Nous avons terminé notre saison sur une fausse note avec ce match nul.
Nous nous sommes sauvés, l’objectif de maintien était donc atteint mais la manière n’était pas là. Sur les 5 saisons précédentes nous finissions notre saison par une victoire et la saison dernière ça n’a pas été le cas. Chaque année on se prépare à souffrir jusqu’au bout, on est habitués à cela.
Sur l’ensemble de la saison, le contenu était intéressant, même bien par moment, mais nous avons connus de grosses pannes notamment au niveau de l’efficacité offensive comme c’est le cas sur ce début de saison 2016-2017 d’ailleurs. »


Pouvez-vous faire un point sur votre effectif, sur l’évolution de votre groupe par rapport à la saison dernière.

« En tout, sept joueurs nous ont quitté par rapport à la saison dernière pour 6 arrivées. Nous avons fait mieux que compenser les départs.
Actuellement j’ai 8 joueurs indisponibles (blessures, suspensions, …), mais une fois mon groupe au complet, je pense que ce sera très intéressant.
J’ai recruté cette saison trois joueurs avec des profils que nous n’avions pas ces dernières années à Viry Chatillon, des joueurs qui doivent nous amener un plus. Je suis plutôt satisfait du recrutement même si cela ne se voit pas encore.
Nous essayons de faire le dos rond pendant cette période un peu délicate où nous ne sommes pas au complet. »

Justement, le début de saison est un peu délicat avec 2 nuls et 2 défaites (ndlr : rappelons que cette interview a été realisé avant la 5ème journée en déplacement à Poissy) mais avec seulement 4 matchs joués la saison ne fait que débuter. Quel est votre sentiment sur ces premiers matchs et sur ce groupe B ?

« Dans le contenu, ce que l’on propose dans le jeu c’est bien, hormis notre dernier match à domicile contre Drancy où c’était un peu haché.
Nous n’avons pas su concrétiser nos occasions de but mais j’ai confiance en mon recrutement et j’attends le retour des blessés avec impatience, pour que mon effectif soit au complet.
Au niveau comptable, ça n’avance pas beaucoup car nous prenons des buts en fin de match, contre le cours du jeu bien souvent. La réussite n’est pas un hasard, c’est à nous d’aller la chercher. »


Quelles sont selon vous les clés et les axes de progression pour remonter au classement ?

« Comme je le disais, il faut améliorer notre efficacité offensive mais aussi asseoir notre maîtrise collective. Il faut que l’on soit plus constant sur la durée des matchs car on a souvent tendance à faire une bonne et une mauvaise mi-temps.
A l’approche du coup de sifflet final, on manque de lucidité on devient un peu trop nerveux. On fait des erreurs que l’on peut éviter.
Il va falloir retrouver un peu plus de sérénité. Du travail nous attend mais c’est motivant ! »

Vous disputez votre prochain match ce samedi en déplacement à Poissy (actuellement 15ème) puis vous recevez Amiens le week-end prochain (actuellement 7ème). Vous serez privés ce week-end d’éléments importants pour cause de blessures, suspensions ou non qualification. Comment abordez-vous ces deux prochaines rencontres ?

« Poissy n’a pas hyper bien débuté sa saison non plus, nous allons essayer d’en profiter, même si de leur côté ils se diront la même chose. Je pense qu’au niveau du jeu nous sommes meilleurs qu’eux. Nous allons essayer d’aller chercher notre première victoire pour lancer notre saison.
J’encourage mes joueurs à poursuivre leurs efforts. Nous allons essayer de gommer nos erreurs en essayant d’être plus efficace. Il faut peut-être moins bien jouer !
Nous devons être plus tueur devant le but et solide défensivement.
Cette année je pense avoir des joueurs pour imposer notre jeu. »

(ndlr : les castelvirois ont obtenu le match nul en déplacement à Poissy 1-1 et ont ensuite décroché leur première victoire à domicile contre Amiens en s’imposant 2-1. Ils se déplaceront le 1er octobre à Croix dans le cadre de la 7ème journée).

Pour terminer, pouvez-vous nous dire quels sont les objectifs cette saison en championnat et en Coupe de France ?

« Nous jouons le maintien en championnat et nous jouerons la Coupe de France à fond. Habituellement je ne me focalisais pas sur cette compétition mais cette année nous jouerons chaque match pour les gagner, que je fasse tourner ou pas mon effectif. Nous essaierons de faire le meilleur parcours possible. »

Merci à Monsieur AÏCHOUR pour sa disponibilité, on lui souhaite une bonne saison ainsi qu’à ses joueurs !

Plus de photos de ce reportage dans la rubrique « Médias ».

Par Webmaster Essonne

Articles les plus lus dans cette catégorie